L’Italie s’invite dans les EHPAD

Dans le cadre des activités du Centre d’Information Europe Direct, une partie de l’équipe de Pistes-Solidaires a mis l’été à profit pour développer un tout nouveau projet d’animation : des ateliers cuisine dans trois maisons de retraite des Pyrénées-Atlantiques.

Au programme : tiramisu et gâteau aux carottes, tout cela animé par Giorgio et Adalgisa, deux jeunes italiens accueillis dans le cadre du Service Volontaire Européen.

Giorgio nous fait partager son expérience dans ce projet quelque peu original !

Je commence par vous dire que je ne suis pas trop bon à la cuisine, franchement. Je n’ai pas de patience, et la plupart des plats cuisinés sont des choses très simples à faire. Cette petite information c’est nécessaire pour comprendre la brève histoire que je vais vous raconter.

Il y a quelques semaines, mes deux référentes de l’équipe du CIED sont venues au bureau, super contentes, en disant :

– Cool ! Giorgio, tu sais quoi ? On vient de se mettre d’accord avec des maisons de retraite pour faire des ateliers de cuisine avec eux ! Ce n’est pas génial ça ?

– Ah oui, c’est super, ils viennent nous apprendre comment cuisiner et préparer des spécialités françaises ?

– Non, c’est vous qui devez leur enseigner la cuisine italienne.

– Ah, ok. Oui, ça va être sympa comme activité.

Et ainsi, entre les rendez-vous pour faire la promotion des échanges des jeunes, entre les formations et séminaires que j’étais en train de préparer… Je me suis trouvé à la recherche de tutoriels Youtube et à consulter des livres de cuisine sur internet pour apprendre à préparer le tiramisu (apparemment super demandé et apprécié par les français les plus âgés).

Le grand (la première des trois activités) jour arriva : On avait préparé une brochure avec la recette, un livret avec l’histoire du gâteau et une liste avec tous les ingrédients nécessaires à la réalisation du gâteau. On a fait des pirouettes pour récupérer des biscuits de type Savoyards (boudoirs) et du mascarpone, mais enfin là, on était en face d’une douzaine de personne âgées, enthousiastes d’avoir devant eux «des véritables experts de la cuisine italienne”.

 EHPAD

Pendant tout ça je riais beaucoup parce que je pense que je sais mieux préparer des plats de la cuisine du Moyen-Orient et d’Afrique plutôt que d’Italie, mais ils ne le savent pas de toute évidence ! Bref : en dépit de quelques petites difficultés, surtout au début, comme mettre des gants, des tabliers, des chapeaux … tout est allé très bien! La phase de préparation s’est bien passée et après on a proposé une petite activité sur la connaissance de l’Italie et de l’Union Européenne. La valeur ajoutée de l’activité a été évidemment la dernière activité, grâce à laquelle nous arrivons à dire quelques mots au sujet de la culture italienne (très appréciée par tous les participants) et l’Union européenne en général. La matinée s’est terminée avec des photos, des baisers et des câlins, et avec la promesse de revenir pour faire d’autres plats (pizzas en premier lieu). Il est évident que le tiramisu a besoin de son temps de refroidissement (3 ou 4 heures environ) pour être apprécié et du coup on a décidé de le goûter le lendemain. Le jour suivant, après le déjeuner, le téléphone a sonné et la responsable de la maison de retraite nous a complimenté, avec une petite note: Les participants doivent avoir exagéré en mouillant les boudoirs dans le café, parce que ça fait une demi heure que je tente de les convaincre de faire une sieste mais aucun ne montre signe de vouloir le faire, affirmant être jeunes et dire ainsi que le sommeil c’est juste pour les plus âgées !

En conclusion je peux dire que l’expérience a été super et je me sens expert dans la préparation du tiramisu. Bon, on va voir quand je serai rentré chez moi (en Décembre) et mes parents goûteront et feront des commentaires !