Initiative pour l’Emploi des Jeunes : « Prêt à décoller ? »
7 février 2017
JEUNES + SENIORS = NEET U
7 février 2017
Voir tout

CARMA : éducation et innovation au collège et au lycée

Cela fait un an que Pistes-Solidaires travaille sur le thème de la lutte contre le décrochage scolaire dans le cadre du projet CARMA, soutenu par le programme Erasmus+.

L’approche ? Permettre la rencontre de l’éducation formelle et de l’éducation non-formelle au sein d’établissements de l’enseignement secondaire.

Un groupe de travail local a donc été constitué afin de mettre en œuvre cette expérimentation totalement innovante.

Ce groupe associe 4 établissements scolaires :

  • le collège Rosa Parks de Pouillonfacilitation visuelle graphique carma pistes solidaires
  • le collège du Pays d’Orthe et le lycée Jean Tarris de Peyrehorade
  • le collège Marracq de Bayonne qui accueille une classe-relais.

A cela s’ajoute une experte de l’éducation non-formelle, Estelle Crochu et l’équipe de Pistes-Solidaires.

En septembre 2016, quatre professeurs ont pris part à une formation à Palerme en Italie, chez le coordinateur du projet. Au menu : découverte des méthodes d’éducation non-formelle en vue de se les approprier dans leur travail quotidien et les partager avec d’autres professeurs.

Au cours de ces trois derniers mois, les professeurs ont testé de nouvelles méthodes, avec le soutien d’une experte en méthode active mise à disposition des enseignants par Pistes-Solidaires. C’est ainsi que certains élèves de 6ème ont pu comprendre comment le classement d’un CDI est organisé en utilisant le code informatique ; pour d’autres, le débat pétale a été utilisé pour réfléchir à ce que sera la ville de demain ou parler des origines de Rome (en histoire-géographie)!

img_0490Ces méthodes ont également été utilisées à différentes reprises afin d’améliorer la vie de classe, mieux prendre en compte la parole des élèves et contribuer à la motovation et l’implication de chacun dans sa scolarité.

Les résultats sont sans appel : les élèves sollicitent très majoritairement un plus grand nombre d’activités actives et participatives, ils ont produit à plusieurs reprises une trace écrite des cours de meilleure qualité qu’avec les procédés classiques utilisés habituellement et des élèves se sont même appropriés ces mêmes méthodes pour structurer leurs interventions lors d’un conseil de classe.

Les premiers résultats étant là, la dynamique se poursuit et associe semaine après semaine de nouveaux professeurs et établissements souhaitant rejoindre l’aventure CARMA.

La phase d’expérimentation va se poursuivre jusqu’à la fin du mois de juin et contribuera, c’est sûr, à améliorer la motivation des élèves et des professeurs !