Europlants à Marseille!

Entre le 23 et 25 avril, l’association Pistes Solidaires a reçu un groupe de 17 européens dans le cadre du projet «Europlants ».

C’était la 6ème rencontre de ce projet qui est un partenariat du programme européen Grundtvig. Il a comme objectif la transmission des savoirs des anciennes aux nouvelles générations sur les usages traditionnels des plantes, de manière à contribuer au développement durable de notre environnement.

Les participants venus de l’Allemagne, Angleterre, Autriche, Espagne, Italie, Hongrie, Grande-Bretagne, et République Tchèque, ont

participé à trois jours de visite-étude sur la région de la Provence.

Le premier jour, 23 avril, le groupe a été reçu par Les Marcheurs-Cueilleurs du Collectif Safi. Une balade sur une partie du sentier GR 2013 a amené la possibilité de découvrir un peu le changement culturel et social de la zone nord de Marseille. La particularité de cette promenade urbaine et périurbaine c’était qu’en découvrant des ruelles, des petits chemins, parfois négligés, couverts de végétation et échangés pour les coins plus urbains de la ville, le groupe a aussi découvert la végétation autour et les traces de l’histoire. La nature, plus précisément les plantes et fleurs, étaient utilisées comme lien entre les espaces visités et nous, les hommes, habitants de ces lieux.

Le trajet a commencé à la Gare de Sainte-Marthe-en-Provence et a terminé à la gare de Saint-Joseph-le-Castellas. Pendant la matinée le groupe a exploré les différents visages de Marseille, parmi lesquels les anciennes bastides, les vestiges des vieilles industries et une végétation diverse et riche. Les Marcheurs-Cueilleurs ont donné un petit carnet (appelé cartable), où les participants pouvaient collecter les plantes qui étaient observées ou qui leur avaient plu. Au cours de la balade, le groupe a découvert diverses plantes et leurs usages, comme la bette maritime, la roquette, la rue, la menthe, l’artémise, le fenouil, le romarin, entre autres.

À la pause-déjeuner, les Marcheurs-Cueilleurs ont préparé une surprise: avec les plantes ramassées, ils ont préparé un goûter! Une délicieuse omelette avec de la menthe et de l’oxalis des sucettes aromatisées à la rue et un thé au fenouil. Leurs forces récupérées, les explorateurs ont continué la découverte des plantes, de nouveaux chemins et lieux insolites.

Après l’observation, les participants ont été conduits dans un endroit couvert de végétation où ils se sont reposés. Pour profiter du calme de l’espace le groupe a réalisé des exercices d’étirement et de relaxation, proposés par Zsofia de l’équipe de Pistes Solidaires.

Pour finir la journée, Les Marcheurs-Cueilleurs ont proposé un jeu : en réunissant toute l’information abordée au long de la balade, le groupe devait découvrir où il était. En suivant des pistes, comme une fontaine, une partie du sol en carrelage ou des colonnes, la réponse n’a pas tardée à être découverte! C’était les ruines d’une ancienne bastide, maintenant oubliée et couverte de végétation. Le premier jour de l’exchange s’est déroulé dans une ambiance d’apprentissage constant et de partage des savoirs. Alexandre et Estelle, deux des Marcheurs-Cueilleurs, sont enchantés de l’expérience vécue et surtout du partage, ils participeront donc à la prochaine et dernière rencontre Europlants en République Tchèque.

Le 24 avril, les participants sont allés à La Gare Franche, dans le 15ème arrondissement de Marseille, pour réaliser un atelier de teinture végétale avec Viviane Cronier, des Jardins de l’Espérance. Pour commencer le groupe a rencontré Dominique Reinosa, chargée des jardins et du pôle de développement territorial de l’association Cosmos Kolej,qui a aussi participé à la semaine d’échanges en Allemagne. Elle a introduit l’association Cosmos Kolej en présentant leur espace, en particulier leurs jardins et les projets de végétalisation urbaine pour ensuite démarrer l’atelier.

Viviane a commencé par expliquer les particularités du processus de teinture, en approchant les caractéristiques des plantes et des tissus. Sous le regard attentif des participants, elle a démontré d’abord comment obtenir différentes couleurs par l’ébullition des plantes tinctoriales. Par exemple avec de l’iris, c’est possible d’obtenir le vert, avec des feuilles de noix on obtient le brun clair, avec du safran on a le jaune et avec de la pelure d’oignon on obtient l’orange. Après Viviane a expliqué comment fixer des colorants : avec de l’alun, de la cendre ou encore avec du sulfate de fer. La deuxième technique de teinture c’était l’impression de plantes sur coton. Explications données, questions notées et notes prises, au travail ! Les participants ont exploré les techniques et ont aussi définit leurs projets de customisation de t-shirts et sacs. Après une pause-déjeuner conviviale avec l’équipe du Cosmos Kolej, l’après-midi était consacré à la finalisation des projets.

Le troisième et dernier jour, nous avons mis en avant la culture provençale et la lavande ! La destination était La distillerie Aroma’Plantes,une exploitation agricole familiale, spécialisée dans la production des plantes aromatiques et médicinales en agriculture biologique. À l’arrivée le groupe a fait une visite guidée de la distillerie. Dans un milieu assez bruyant et rustique, typique d’une distillerie en fonctionnement, ils ont observé le processus de transformation des plantes et des résineux en huile essentiale et eaux florales. Ensuite ils ont visité la boutique où sont exposés les produits fabriqués dans la distillerie et la ‘’plantothèque’’ qui réunit les plantes récoltées sur l’exploitation ou dans la nature environnante.

Lavandin ? Lavande ? Différences ? Usages?

On a découvert énormément des différences, des usages de divers plantes aromatiques, notamment des plantes de la famille de la lavande! La partie plus attendue de la journée c’était l’atelier savon qui a eu lieu l’après-midi! Les participants se sont bien amusés à apprendre à confectionner leur propre savon dans le laboratoire/savonnerie sous les directives des chimistes d’Aroma’Plantes. Une partie de l’après-midi était aussi destinée à la visite des cultures d’exploitation pour la découverte de la culture de plusieurs plantes aromatiques et légumineuses.

Dans nos différentes cultures, on mange des plantes, on teint avec des plantes, on lave et on utilise les plantes pour notre bien-être … de façons différentes, mais on le fait tous! Dans ce projet, il s’agit de développer nos outils et de partager nos savoirs, de ne pas laisser ces héritages culturels disparaître !

Pendant ces trois journées, le groupe Europlants a ainsi cherché à apprendre, partager et développer ses connaissances et savoir-faire sur les diverses plantes étudiées pour après les mettre en pratique de retour chez eux.