Otesha Week
15 avril 2014
Cirque et animation sociale : réalisez un SVE en Roumanie cet été !
23 avril 2014
Voir tout

Rencontre « Otesha Skills » à Marseille !

« Education au développement durable et travail social » : le projet Otesha Skills, rencontre européenne et visite d’étude à Marseille du 17 au 21 mars 2014

Un groupe d’européens, dans le cadre du programme européen Leonardo da Vinci nous a rejoint pour réfléchir ensemble à « Comment sensibiliser au développement durable et aux modes de vie sains via le travail social ? ».

Ce projet coopératif entre des organisations européennes d’Allemagne, d’Angleterre et d’Espagne pour ouvrir une dimension européenne partagée dans le travail social. Les associations partenaires pour le projet sont Point Europa en Angleterre, Inwole en Allemagne et Gurenet pour l’Espagne.

Durant les trois jours de visite-étude sur le territoire marseillais le groupe d’européen accompagné par l’équipe de Pistes Solidaires – Florence, Marlène, Hermine et Zsofia – ont découvert des initiatives locales, innovantes et originales :

Otesha Skills 2Le 18 mars nous avons visité la crèche intergénérationnelle Plif Plaf Plouf, avenue de La Rose. Une dizaine d’enfants de la crèche partageaient une activité de psychomotricité avec les personnes âgées de la maison de retraite. Sourires et soutiens réciproques étaient au rendez-vous. S’en est suivi un échange avec les directrices et la psychomotricienne. Les deux parties sont fières de la réussite de leur projet pédagogique, les enfants n’ont plus peur des personnes âgées et des chaises roulantes ; les personnes âgées se mobilisent lors d’activités partagées avec les enfants, activités qu’elles refusaient de réaliser auparavant. Tous les participants ont été très touchés par cette visite, réalisant qu’il était bien possible de mener des projets intergénérationnels avec des publics qui d’apparence n’ont pas à évoluer ensemble.

Le 19 mars toute la journée, vogue à l’Estaque, quai de la lave, avec l’association Thalassanté. Le mot d’ordre est promotion de la santé ! Et cela à travers l’image et les représentations que nous avons de l’univers de la mer. Le corps comme un bateau, les autres comme une équipe avec qui nous devons traverser le monde à la voile. « Le vent fait avancer le bateau, trop de vent détruit la voile, il faut alors la rentrer pour la préserver, tout est une question d’équilibre ! » Les européens ont pu discuter avec Claire Marty, la navigatrice et fondatrice de l’association 23 années plus tôt. C’est sa philosophie et sa manière d’aborder la question de la santé qui a suscité l’intérêt des participants : au lieu de faire de la prévention de risques et donc faire de la correction de comportements addictifs, il est plus écologique, économique et efficace de parler de promotion de la santé, soutenir le développement et l’épanouissement de ce qui fonctionne en somme. Thalassanté propose un chantier école, la construction de bateaux de 3 mètres de long, aux jeunes en risque de déscolarisation ou en voie de décrochage, notamment en partenariat avec le Lycée professionnel de la Cabucelle.

Le jeudi on se met en vert ! Découverte des jardins partagés Font Obscure (Mairie du 13/14ème) et de Font Vert (La Maison des Familles et des Associations). Ici nous abordons la question du jardin partagé comme outil pédagogique afin de sensibiliser les familles à l’environnement.

Pour Lionel le responsable des Jardins de Font Obscure, il s’agissait de proposer un espace de rencontre pour les associations et les habitants du quartier, un endroit où l’on peut discuter et échanger autour de pratiques saines.

Lionel et ses volontaires d’Unis Cité, nous ont proposé un atelier « Bombes de graines » ; La recette : de la gadoue, entendre terreau et argile rouge, et des graines, de fleurs et de légumes, on mélange le tout, on fait de jolies boulettes et on laisse sécher. Nous avons eu le plaisir de les expédier sur la route qui longe la future L2, pour rejoindre la Maison des Familles et des Associations de Font Vert.

 Group picture Up to Mars !

Suite à la « privatisation » de petits espaces dans la quartier, comme une place de parking ou un terrain vague accolé à la voie ferroviaire, par un petit nombre d’habitants à Font Vert, La MFA a décidé de monté un projet de création de parcelles individuelles pour 40 familles du quartier. Tout au long de l’année des activités éducatives sont menées avec l’école primaire, située en face de la première parcelle expérimentale.

Après 4 années rondement menées afin de réunir les fonds nécessaires et obtenir l’accord du bailleur social, les parcelles devraient commencer à être exploitées au cours du printemps 2014.

Les participants étaient ravis de voir comment il est possible d’impliquer autant d’acteurs de la vie sociale, culturelle et éducative autour d’un projet de jardins partagés. La leçon du jour fut qu’il est possible de réaliser un projet, qu’importent sa grandeur et sa complexité. Si les personnes concernées sont engagées et motivées, et si la patience est de mise… Alors tout devient possible !