SVE à Casa Santa Rosa

Trois semaines après avoir débuté son SVE à Casa Santa Rosa, Manon nous donne ses premières impressions ! 

J’ai débuté mon volontariat il y trois semaines à Casa Santa Rosa. C’est un couvent mais également un lieu de vie pour femmes handicapées.Avec Fatima, une Espagnole, nous vivons actuellement dans le couvent où les règles de vie sont un peu difficiles. Par exemple nous ne pouvons pas sortir après 21h. Cependant, quand nous le souhaitons nous pouvons dormir à la Rampa, là où vivent les autres volontaires, qui est un lieu génial. C’est donc un bon compromis !

Jusqu’à la semaine prochaine je participe seulement aux activités de l’après-midi qui sont, selon les éducatrices, plus calmes que celles de la matinée. Je travail 3h durant lesquelles nous faisons des dessins, des décorations de Noël ou encore de la relaxation ou de la danse. Les activités de la matinée sont plus tournées vers les thérapies. Je pourrais participer à de la zoothérapie (avec un âne) ou encore à de la thérapie par le jardinage. La chef de service a également proposé que, lorsque nous nous sentirons suffisamment à l’aise avec la langue et les personnes avec qui nous travaillons, nous pourrons emmener un petit groupe de femmes au cinéma, au restaurant ou à une exposition.

Pour l’instant tout se passe donc pour le mieux et je pense que lorsque je maitriserai la langue ce travail sera encore plus intéressant grâce à l’équipe qui est vraiment sympathique et à la liberté qui nous est donnée.

Le Bris Manon-Casa Santa Rosa.