Un échange de jeunes à Brême

Participer à un échange de jeunes est très souvent la possibilité de découvrir et de vivre les programmes européens de mobilité et la rencontre interculturelle. Marina a fait partie du groupe de jeunes qui s’est rendu à Brême cet été.

Le programme d’échange à Bremen “Urban Gardening for Immigrants and others” a été une des expériences les plus intéressantes que j’ai vécues. Je n’aurais jamais imaginé apprendre tellement de choses et réfléchir à une telle quantité de sujets en si peu de temps. Pendant 10 jours, un groupe de huit nationalités différentes est devenu ma famille. On a partagé de moments de jardinage, écouté des témoignages très choquants de personnes immigrées et réfugiées, rigolé ensemble pendant le temps libre et appris à nous connaître et à nous respecter malgré nos différences culturelles ou personnelles.brême2

Les activités de cet échange ont été très enrichissantes, car c’était une opportunité de voir de près comment l’écologie et la volonté de changement social peuvent travailler ensemble avec des très bons résultats. On a visité des initiatives très diverses qui utilisaient l’agriculture biologique comme outil d’intégration avec différents publics : des jardins partagés dans des résidences de réfugiés, des entreprises sociales qui employaient des personnes en risque d’exclusion sociale (des personnes handicapées mentales, des ex-prisonniers, des chômeurs de longue durée, etc.) ou des jardins urbains, qui occupent des espaces vides pour faire pousser des légumes et des plantes pour les gens du quartier.

Pendant toutes nos visites, on a pu observer comment beaucoup de ces initiatives fonctionnent essentiellement grâce à la volonté des participants plutôt qu’aux moyens économiques disponibles, ce qui est très stimulant. Pendant les workshops, les personnes qui travaillent dans ces initiatives de la ville nous ont donné des idées et des avis en partageant leurs expériences. Enfin, le dernier jour, nous avons tous participé à une excursion vers la Mer du Nord, où nous avons pris le plaisir de marcher dans un paysage incroyable avec un guide, qui nous a montré des espèces d’animaux uniques.

A la fin de cet échange, nous nous sommes tous quittés avec plein de tristesse, mais contents d’avoir eu cette opportunité de nous avoir rencontrés et participé à un projet tellement intéressant. Un projet, qui montre comment des petites actions collectives peuvent être très importantes pour améliorer la vie d’une communauté, et plus spécialement la vie de ceux qui ont plus de difficultés pour s’intégrer dans notre société.