Etre volontaire senior à Pau, ça ressemble à ça !
24 mars 2015
Le Service Civique à Berlin ? C’est possible !
31 mars 2015
Voir tout

Volontariat de Marine en Andalousie

Découvrez le témoignage de Marine, actuellement en SVE au sein de l’association CAPACITARTE en Andalousie.

Je m’appelle Marine Lecomte et j’ai 22 ans, depuis petite, je suis une rêveuse.

Dans mon parcours, je me suis toujours montrée plus volontaire et motivée dans l’éducation non formelle cherchant et découvrant par-même les des moyens de développer ma sensibilité et mes capacités.

Il y’a quelques mois, j’ai quitté la France pour m’installer en Andalousie, une région magnifique du Sud de l’Espagne.8 Entrevistas

Aujourd’hui, je vis à Almeria, entre mer, montagne et désert et je suis Volontaire Européenne à l’Association socioculturelle CAP@CITARTE.

L’Association travaille à la fusion de deux thèmes: L’Art et le Handicap.

J’ai choisi ce projet pour sa philosophie, et les initiatives sociales desquelles je me sens particulièrement proche.

Concrètement, Capacitarte propose des Ateliers artistiques, de peinture, danse, photographie, céramique et culturelles à des personnes avec ou sans Handicap.

J’y travaille comme monitrice de peinture et de danse, avec une volontaire Russe et un Français. C’est un lieu de vie très attachant, un monde alternatif qui incite à la création et à l’échange.

Il attire des personnes complètement différentes, et chacun y est libre de s’exprimer en fonction de ses inquiétudes et de ses envies.

Ce Service Volontaire, je le vis vraiment comme une chance, je m’y sens utile et j’évolue sans sentir la présence de la hiérarchie. C’est rare!

2 DanzaIl y a un échange très constructif à la fois sur le plan personnel et professionnel. J’y apprends à regarder les choses différemment, de manière plus complète. J’ai compris ici qu’il était bien plus intéressant de regarder les forces d’un individu que ses faiblesses.

Quand à la vie en Espagne, elle est vraiment douce, riche en «petits plaisirs simples» on mange bien, le rythme est cool, les gens vivent beaucoup dans la rue et ne sont pas pressés, ni stressés.

A l’association, les journées commencent en musique, en rires, de la peinture plein les mains…

C’est une expérience en or et je crois que cette histoire me réserve encore quelques surprises…

Alegria!