Volontariat senior en Grèce

Les plus de 50 ans profitent également des opportunités offertes par les programmes européens grâce au volontariat senior. Actuellement en Grèce, Edith nous fait partager une de ses journées de volontariat.

Arrivée a l’heure et en vélo a KEFIAP, hôpital de jour pour personnes handicapées. Une dizaine de jeunes, autistes pour la plupart, ont un atelier cuisine chaque mercredi matin. Dans la cuisine, lumineuse et bien concue, tous les ingredients attendent. Heureusement que Roula (venue a Pau) et Lolita, sont la pour la transmission des consignes. Pour la communication non-verbale, on s’arrange tres bien.
C’est bien la premiere fois que j’apprends a quelqu’un a faire des crepes. A tour de rôle, chacun casse les oeufs, met la main a la pate, bat les blancs en neige, ajoute le lait. La pâte est enfin prête, tous passent a table et moi aux fourneaux.
Evidemment, je fais sauter la crêpe dans la poêle ou le spectacle ne serait pas complet…DSCF2480
Trois douzaines plus tard, on se quitte, heureux.

Kefiap est un service de l’hopital de Kalamata. Une bonne soixantaine de personnes sont accueillies par 6 thérapeutes. Centre de rééducation fonctionnelle (piscine, salle de massages, appareils de rééducation), maintenant complète par des ateliers d’arts plastiques, de musicothérapie, de danse.
Amalia, sa jeune responsable francophone, m’explique, dans son bureau illumine par une reproduction de Matisse, le soutien qu’elle recoit d’une asociation de parents qui bat la campagne pour reunir les fonds necessaires a la survie du centre. Depuis que le gouvernement grec a choisi les domaines ou s’appliqueront prioritairement les restrictions budgétaires, l’avenir du centre est incertain. Elle est très fière de la salle des petits, offerte grâce au don d’un particulier : piscine a bulles, balançoire, douce lumière de ciel nocturne étoile, instruments de musique primitive des 4 coins du monde. Pendant qu’elle parle, je sais deja avec qui je la mettrai en contact, en France : Ingrid et elle, passionnées et professionnelles toutes deux, devraient s’entendre…

Adoptée que je suis par le groupe, j’irai cet après-midi a l’atelier d’équithérapie, mis en place par Lolita, jeune SVE de Roubaix accueillie par KANE à Kalamata.

Edith