Week-end de préparation avant le grand départ !

On ne commence jamais une aventure à l’international en étant non préparé. Une expérience de volontariat à l’étranger ne démarre pas au moment où vous mettez les pieds dans votre nouveau pays d’accueil, mais beaucoup plus tôt. Ça commence quand à l’intérieur de vous, il y a des besoins, quand vous commencez à préparer le matériel nécessaire et surtout quand vous commencez à entrer dans le contexte du départ.

C’est à Terre d’Issis dans la commune de Saint Laurent de Gosse, au sud des Landes à la limite du Pays Basque, que 11 volontaires en partance pour les quatre coins du monde au mois d’octobre ont réalisé leur préparation avant départ avec l’équipe de Pistes-Solidaires.

Comprendre pourquoi nous voulons partir n’est pas forcément évident, poser des mots sur nos motivations et nos objectifs d’apprentissage non plus : voilà pourquoi Pistes-Solidaires a décidé de consacrer un temps spécifique sur un week-end entier autour de ces notions clés avant le départ des volontaires.

L’idée était d’organiser un week-end de formation pour tous les volontaires s’approchant du départ que ce soit dans le cadre du Service Volontaire Européen avec le projet HAPPY ou du parcours combiné franco-international Service Civique. Un seul but : partager avec tous les étapes de préparation au départ. Le fait d’avoir la participation de 11 jeunes entre 18 et 30 ans prêts à s’engager hors-Europe qui partagent la même envie d’échanger et de se connaitre a permis de créer des moments privilégiés par rapport à la connaissance, la discussion et la découverte au sein du groupe.

Le programme

Les deux jours ont débuté avec des activités non-formelles pour apprendre à se connaître, se sentir à l’aise et se familiariser avec le groupe. Une phase plus personnelle a ensuite été nécessaire afin d’analyser ses propres motivations et les comparer aux autres. Les volontaires ont pu ainsi exprimer leurs attentes liées au projet, leurs objectifs d’apprentissages mais aussi leurs peurs. Le but était alors d’échanger avec le groupe sur toutes ces thématiques et de pouvoir les mettre en commun.

L’équipe de Pistes-Solidaires a concentré ses efforts sur l’instauration d’une dynamique de groupe, passant ainsi de la sphère individuelle à la sphère collective. Une fois cette phase terminée, nous avons commencé à travailler sur les concepts d’interculturalité et de solidarité à l’international. Le programme de la deuxième journée était davantage axé autour du projet en lui-même, de la mission de volontariat afin de prendre conscience de l’importance de la notion d’engagement.

Le tout s’est déroulé dans une ambiance agréable et participative ! En plus des activités non-formelles proposées par Pistes Solidaires, le groupe a su faire preuve d’imagination pour passer des moments de détente ensemble grâce notamment à une partie de Mölkky (gagnée par les filles, mais avec une grande dose de chance !).

Un des points forts de cette formation a été la participation active des jeunes, leur contribution à travers leur propre témoignage et leurs idées. De plus, afin de faciliter la cohésion de groupe, les volontaires ont été invités à préparer conjointement les repas, tâche à laquelle ils vont surement être confrontés lors de leur expérience à l’étranger.

En bref ?

Le bilan de ces deux journées est très positif ! Les volontaires sont repartis “happy” de cette formation et plus que jamais motivés ! Car pour la plupart des jeunes sur le départ, cette expérience va représenter une première étape vers leur projet, aussi bien au niveau personnel que professionnel.