Senior Social Entrepreneuring rencontre avec ISard Cos OGFA et l'Accorderie
Senior Social Entrepreneuring : Première rencontre solidaire
17 octobre 2017
Mon SVE en Pologne : Emilie raconte…
23 octobre 2017
Voir tout

Yo Sé : La Colombie et le Paraguay chez Pistes Solidaires

Pistes Solidaires accueille pendant deux mois des volontaires venus d’Amérique Latine : Jennifer, de Colombie, et David, du Paraguay. Ils viennent réaliser leur volontariat dans le cadre du projet cofinancé par le programme Erasmus Plus Yo Sé. Ce projet a pour thème l’économie sociale et solidaire et a aussi permis à de jeunes Français qui viennent de rentrer de se rendre au Paraguay, en Uruguay et en Colombie. C’est donc à notre tour de recevoir des jeunes envoyés par nos partenaires latino-américains. Leur séjour à Pau sera pour eux l’opportunité de développer des animations sur ce thème auprès de différents publics, à travers notamment leurs activités dans un jardin partagé. A cette occasion, Pistes Solidaires les laisse se présenter.

Je m’appelle Jennifer Gomez Martinez et j’ai 27 ans. Je suis Colombienne et née dans la ville de Cali –Valle del Cauca. Educatrice populaire et professeur de théâtre avec une perspective de création collective et de théâtre communautaire. Je travaille avec les enfants et jeunes du quartier Los Lagos dans le district d’Aguablanca, à Cali, dans l’association Forculvida, où on utilise l’art comme outil critique et transformateur de la réalité du quartier, de la réalité locale et de la réalité nationale.

Je prends part actuellement à une mobilité dans le cadre du projet YO SE. C’est pour moi une nouvelle expérience, puisqu’il est difficile d’avoir de telles opportunités pour faire des échanges sur le thème des processus communautaires qui se déroulent dans le centre du pays, de même que de connaître les stratégies de mobilités et d’échanges que réalisent d’autres organisations et écoles en matière de coopération, aide mutuelle et autogestion, etc.

Je suis arrivée à Pistes Solidaires il y a deux semaines. La première semaine, j’ai découvert la ville et le travail de l’organisation en matière de mobilité éducative, ainsi que mes fonctions les deux mois de mon séjour. Ce qui a le plus attiré mon attention est que je vais collaborer avec des différentes personnes et organisations partenaires de Pistes, qui ont une perspective communautaire et nous avons pu ainsi discuter sur les différents apprentissages, quels que soient l’âge ou la langue.

J’espère qu’à l’issue de cette expérience courte mais essentielle je pourrais acquérir de nouvelles stratégies organisationnelles, de développement personnel et social, que je pourrais partager et mettre en place en Colombie, et que les écoles de Pau exploreront les possibilités de l’art comme outil d’échange de connaissances, de formation de soi et d’espace de développement communautaire.

Bonjour. Je m’appelle David Hernandez et j’ai 22 ans. Je viens du Paraguay, en Amérique Latine. J’ai beaucoup de chance de pouvoir participer à un des projets du Service Volontaire Européen. Je suis arrivé à Pau, en France, le 12 octobre, et je soutiendrai les activités de l’organisation Pistes Solidaires les deux prochains mois.

Le pays d’où je viens, comme beaucoup de pays d’Amérique du Sud, connaît de profonds problèmes sociaux comme les inégalités économiques, des politiques sociales inefficaces et une corruption enracinée dans toutes les institutions publiques et la conscience collective. Avoir la possibilité de vivre pendant quelques semaines dans la ville française de Pau est une expérience enrichissante à tous les niveaux, dans un milieu qui me permet d’identifier les nombreux facteurs qui influent sur une société qui donne des conditions de vie dignes pour la plupart de ses membres.

Je me considère comme une personne avec un grand sens de l’humanisme et du respect pour toutes les cultures du monde. Selon moi, il est très important de connaître les différentes perspectives de vie humaine, les différentes conditions socioculturelles et économiques des pays, pour réussir à avoir une vision générale précise au moment d’apprécier le potentiel de toutes les personnes. Durant ce voyage, j’ai l’objectif d’acquérir différents outils de relations sociales, comme une langue étrangère, le travail en équipe, la planification et la mise en place d’activités et une expression appropriée pour transmettre l’idée d’une culture différente, pour pouvoir l’intégrer aux autres et pouvoir apprécier tout ce que l’on peut tirer des relations entre les groupes de personne et ainsi les appliquer dans mon environnement à mon retour dans mon pays.

Durant ma première semaine à Pau, j’ai découvert le nouveau climat et le rythme de la région. J’ai rencontré les membres de Pistes Solidaires qui travaillent dans des activités d’intérêt social différentes, régionales et internationales. C’est une équipe multiculturelle avec un environnement de travail très agréable. L’organisation nous fournit, les volontaires internationaux, un logement confortable dans lequel nous sommes des jeunes venus d’Allemagne, Italie, Irlande, Colombie et Paraguay, chacun ayant ses compétences particulières, ce qui nous permet de bien nous soutenir dans nos activités.

Durant cette deuxième semaine et les jours à venir, je vais rencontrer les différentes institutions dans lesquelles nous travaillerons, en apportant de nouvelles idées et connaissances de nos propres cultures. Nous soutiendrons toutes ces personnes merveilleuses qui dédient leur temps à faire de ce monde un lieu meilleur pour tous, dans tous les coins de la planète.

L’humanité est géniale!