TEMOIGNAGE FORMATION PISTES SOLIDAIRES LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS
[Témoignage ] Une formation pour lutter contre les discours et les crimes de haine
20 mars 2021
Rencontre avec Jimmy Hottier, expert de l’autisme et de la réalité virtuelle
2 avril 2021
Voir tout

Autisme et réalité virtuelle : des enjeux contemporains

Autism-VR est un projet Erasmus+ qui vise à faciliter le quotidien des jeunes autistes grâce à des environnements de réalité virtuelle. Où en est-on ?

L’accompagnement et le soutien des personnes autistes est une problématique qui prend de plus en plus d’ampleur dans nos sociétés contemporaines. Ce travail est d’autant plus difficile qu’il est souvent accompagné de clichés, de discriminations notamment à l’embauche pour les jeunes adultes diagnostiqués. C’est dans ce cadre que Autism-VR a été pensé.

Lancé en septembre 2019, ce projet européen vise à tester les technologies de réalité virtuelle auprès des personnes autistes pour voir si leur utilisation peut les aider ensuite à faire face à certaines difficultés de la vie quotidienne. Pistes-Solidaires pilote le volet français du projet.

L’actualité récente montre que cette expérimentation n’a rien d’anecdotique. Ainsi, il y a quelques mois, la secrétaire d’État aux personnes handicapées, Sophie Cluzel, a inauguré au CHRU de Tours le Cube, un dispositif de réalité virtuelle conçu spécialement pour les personnes atteintes de ces troubles par la société IMAGIN-VR basée à Laval. Son objectif est justement d’« habituer la personne autiste aux stimulations sensorielles, auditives, visuelles, auxquelles elle est très sensible ». Elle envisage de le généraliser en France si les résultats portent leurs fruits. Ailleurs, à Lyon, le CNA-VR, créé par un père d’enfant autiste, travaille sur la même problématique en proposant des outils et des parcours sur cette thématique.

Autism-VR correspond donc à une véritable attente et à une révolution technologique très importante qui pourrait améliorer la vie des personnes qui en bénéficieront. Cela sera facilité par la technologie elle-même, facile à transporter : les environnements seront téléchargeables sur Oculus Quest 2, un casque de réalité virtuelle autonome, qui ne nécessite pas d’ordinateur.

Où en est-on maintenant ? Les différents environnements ont été choisis : transports publics (avec un univers adapté à chaque pays et sa réalité locale), courses dans un supermarché, rendez-vous chez le médecin, entretien d’embauche, premier jour de travail, restaurant d’entreprise et alerte incendie. On entre donc dans la phase de développement technique avant leur test, le tout étant prévu d’ici fin 2021.

Pour avoir notamment un premier aperçu en image des environnements, et avoir plus d’informations sur le wébinaire que nous préparons pour le mois de mai, vous pouvez télécharger la newsletter ci-dessous.

En attendant de prochaines informations, n’hésitez pas non plus à vous rendre sur le site internet du projet.

Consultez notre newsletter