ARTEM : le Danemark pour un point d’étape
20 avril 2019
« Cela permet d’échanger sur notre vision des choses, de remettre en question son point de vue et d’être plus à l’écoute des autres »
22 avril 2019
Voir tout

« Cette mission m’a permis de développer mon sens de l’écoute »

LE SAVIEZ-VOUS ?
Le Service Civique peut vous emmener jusqu’aux Philippines ! Mélanie a eu la chance de faire partie des deux premières volontaires à s’engager auprès de la Ville de Gubat dans un projet autour du patrimoine et de la culture.
Avant de rentrer en France, elle nous a fait le plaisir de répondre à quelques questions pour partager son expérience, riche en découvertes et en apprentissages !

En quelques mots, peux-tu décrire tes activités en tant que volontaire (missions quotidiennes, projets ponctuels…) ?
Ma mission est d’appuyer la création d’un musée qui retrace l’histoire de la ville au sein d’une maison coloniale aux Philippines.
La mission est très large mais je travaille principalement sur l’élaboration du contenu du musée, son identité visuelle et la promotion de celui-ci.
En ce moment, je travaille sur la scénographie du musée avec Tiphaine (qui est architecte) et je créée des aperçus des éléments que nous souhaitons y intégrer (une frise chronologique par exemple.)

Aussi, nous élaborons une cartographie culturelle de la ville que nous créons avec les étudiants locaux en arts plastiques au sein de workshops que nous organisons.
Je m’occupe également de la page facebook du projet et de la recherche de financement (nous allons prochainement mettre en place un financement participatif.)

Quelles compétences penses-tu avoir renforcées ou développées ?
Je pense avoir renforcé ma capacité à prendre des initiatives et à proposer des idées. Le projet du musée ayant été pensé à notre arrivée mais n’étant pas abouti, nous avions une grande liberté et il nous a été demandé de l’enrichir et de le concrétiser. Ce qui demande beaucoup de réflexion, de créativité et oblige à assumer ses idées.
Je pense également avoir développé mon sens de la communication. Cette mission m’a permis de développer mon sens de l’écoute au sein d’une communauté dont la culture est très différente de la mienne et pour qui la culture et l’art n’est pas forcément une priorité. Cela a été très enrichissant d’interagir avec un public qui n’a pas du tout les mêmes pratiques culturelles que les miennes et d’analyser leurs attentes afin de construire un lieu culturel qui les satisfassent.

Qu’est-ce qui t’a le plus surpris aux Philippines ?
Les rapports humains qui sont très différents, la façon de penser le monde et les choses également.
Le rapport au temps qui n’est pas du tout le même et au futur, qui n’est pas du tout un sujet abordé.

Enfin…une anecdote à partager ?
J’ai sauvé et adopté un petit chat philippin !