Local and International Active Seniors : Newsletter n°4
10 octobre 2019
Gardeniser Pro : Lettre d’information n°6
25 octobre 2019
Voir tout

« Nous avons pu voir à quel point nous avions des choses en commun avec le reste de la planète »

Pendant 5 mois, nous avons accueilli au sein de notre équipe Danita et Elly, venus du Kenya pour mener différentes activités d’art-thérapie auprès de jeunes locaux. Nous avons établi différents partenariats pour cela dont un avec la MJC Berlioz de Pau où plusieurs ateliers créatifs ont été organisés avec des jeunes de la structure. Cela a permis de faciliter le lien et la communication entre les participants et de trouver un moyen d’expression pour chacun en s’appuyant sur l’art et sur la réalisation d’un projet collectif. A la fin de leur expérience en France, Danita et Elly ont rédigé quelques lignes pour partager cette aventure unique.

On dit souvent “que l’on n’est jamais mieux que chez soi” mais parfois, quand l’occasion se présente, il faut partir et c’est ce que nous avons fait.
Comme pour n’importe quel autre être humain, partir à l’étranger est une expérience excitante. Et comme en plus c’était notre premier voyage à l’étranger, nous avons eu exactement le même sentiment.

Aller vivre à l’étranger est une expérience merveilleuse, fortifiante, stimulante et instructive ayant quand même son lot de difficultés : arriver dans un autre pays, devoir apprendre une nouvelle langue, s’installer dans une nouvelle maison, trouver des produits différents de ceux dont on à l’habitude, y compris en ce qui concerne la nourriture, et avoir le mal du pays sont parmi les défis auxquels nous avons dû faire face. Tout cela nous a un peu troublés.

Ces défis nous ont fait prendre conscience qu’il était important pour nous d’apprendre un peu la langue et la culture française comme par exemple : la façon de se saluer, comment dire “merci” et comment éviter les tabous culturels. Nous avons eu l’occasion de nous faire des amis, non seulement français , mais aussi d’un peu partout dans le monde ce qui nous a vraiment aidés à améliorer notre français en plus d’autres langues étrangères.

En formant des amitiés avec des personnes des quatre coin du monde, nous avons pu voir à quel point nous avions des choses en commun avec le reste de la planète. Nous avons aussi vu à quel point nous pouvons apprendre de personnes très différentes de nous.
Lier des amitiés nous a aussi permis d’améliorer nos capacités de communication. Après avoir surpassé ces difficultés, tout s’est bien passé. Nous avons appris tellement de choses nouvelles choses en vivant dans un pays étranger.

Premièrement, nous avons appris comment demander de l’aide – la plupart des gens étaient prêts à nous aider.
Deuxièmement, cette expérience nous a permis de voir la vie sous un autre angle, nous donnant ainsi la possibilité d’étendre nos connaissances.
Troisièmement, nous sommes devenus des experts en prise de décision car nous avons dû apprendre à gérer certaines situations nous-même.
Quatrièmement, cette expérience nous a permis d’apprendre à mieux identifier et repérer de nouvelles opportunités.
Cinquièmement, la diversité était très accueilli au travers d’interactions et liens avec nos collègues ou les volontaires issus de différents pays du monde.

Enfin, nous sommes devenus plus indépendants et ouverts d’esprit. C’était un plaisir de travailler avec Pistes-Solidaires.
Nous remercions et apprécions grandement leur soutien infatigable depuis le début de ce projet. Ils nous ont permis d’apprendre la bonne façon d’avoir de l’influence et apporter du changement à notre société en général.

Nous espérons que vous continuerez à soutenir encore et encore d’autres jeunes volontaires qui viendront après nous.

Rappelez-vous toujours que la vie est un voyage, alors apprenez toujours à découvrir, à faire, à être et enfin apprenez à vivre ensemble parce que le changement commence avec vous.