Digital Arts Dialogue
16 mai 2022
Law in everyday life
25 mars 2022

Contexte / Ambitions

Ces dernières décennies, une idée a germé : les problèmes environnementaux ne sont pas seulement des problèmes de nature, mais, avant tout des problèmes humains.

La crise environnementale présente une dimension sociale qui tend à être largement reconnue et qui affecte tous les domaines : la santé, l’économie, l’alimentation, la démographie...

Cette situation a conduit la Conférence mondiale de l’UNESCO sur l’éducation et la formation à l’environnement, à définir l’éducation à l’environnement comme :

« Un processus d’apprentissage tout au long de la vie dans lequel les individus acquièrent une conscience de leur environnement, ainsi que les connaissances, les valeurs, les compétences, l’expérience et la détermination d’agir, individuellement et collectivement, afin de résoudre les problèmes environnementaux présents et futurs ».

 

En 1995, Howard Gardner a complété la liste des sept domaines de sa théorie des intelligences multiples (1983) en y ajoutant un huitième : l’intelligence écologique.

Cette dernière se définit comme la capacité à percevoir les relations entre les espèces, les groupes d’objets et de personnes, en identifiant les différences ou les ressemblances entre eux.

 

« L’intelligence écologique » de Daniel Goleman, 2009

En 2009, le psychologue américain Daniel Goleman (qui avait auparavant défini et diffusé le terme d’intelligence émotionnelle) reprend le concept d’intelligence écologique.

Il le définit comme « la capacité à vivre avec le moins d’impact écologique possible », ajoutant qu’il s’agit en réalité « d’une adaptation nécessaire face à un environnement qui est endommagé par notre propre incapacité à faire ce saut de conscience ».

Il s'intéresse dans ce dernier ouvrage, à la manière dont nous pouvons devenir plus intelligents quant aux impacts écologiques de notre mode de vie - et comment l'intelligence écologique, combinée à la transparence du marché, peut créer un mécanisme de changements positifs.

Le projet Thémis (nommé après la déesse grecque, qui incarnait la loi de la nature et la justice) vise à développer, promouvoir et diffuser l’intelligence écologique chez les adolescents. Il cible les élèves du secondaire (14–17 ans) et leurs enseignants. Themis a pour but =

  • de comprendre l'impact de nos actions sur l'environnement ;
  • d'obtenir un changement d'attitude,
  • d'acquérir et développer des valeurs sociales et une profonde appréciation de l'environnement.

Le projet souhaite contribuer à la promotion d'une participation active à la protection et valorisation de l'environnement.

 

Résultats :

  • Un système de formation pour les enseignants du secondaire sur le modèle de l’Éco-Intelligence proposée par Daniel Goleman. L’ambition est de générer des comportements et compétences de consommation plus durables et respectueux de l’environnement chez les élèves.
  • Une banque de ressources et d’activités pédagogiques afin de développer l’Intelligence Écologique chez les élèves. Cette boîte à outils en ligne sera utilisée pour les activités des éco-délégués notamment.
  • Une série de 20 vidéos sur des bonnes pratiques de consommation durable et responsable. Ces vidéos pourront servir de ressource didactique centrée sur la sensibilisation et l’engagement envers la conscience écologique.

 

Pistes Solidaires, Coordinateur

LARPS –Lycée Agricole et Rural Privé de Soule (France)

INDEPCIE (Espagne)

Colegio Séneca S.C.A. (Espagne)

DRPDNM (Slovénie)

GRM Novo mesto (Slovénie)

PAYDAS (Turquie)

 

30 mars 2020
EXPERT REALITE VIRTUELLE WORK VR PISTES SOLIDAIRES ERASMUS PLUS

Expertise : Rencontre avec Thomas K. Hansen, spécialiste de la réalité virtuelle éducative

Pour répondre à des problématiques sociales telles que l’intégration, l’éducation ou le développement du lien social, Pistes-Solidaires n’hésite […]
12 mai 2022

La matériauthèque MEGA : des ressources de qualités pour apprendre sur l’Europe

Pour les professeurs : Pour faciliter leur travail de recherche de supports pédagogiques, nous avons créé la matériauthèque.  […]
11 mai 2022

GoPy : Une innovation européenne, un service unique pour la mobilité transfrontalière des jeunes !

Le jeudi 12 mai prochain, le Forum GOPY sur la mobilité transfrontalière sera la dernière étape du lancement […]
10 mai 2022

Et si tu participais à une initiative citoyenne avec d’autres jeunes ?

Dans le cadre de notre projet NEUEYT, nous allons développer une série d’ateliers « Débat silencieux. » L’occasion pour toi […]