Bienvenue à Annabelle !
23 septembre 2019
INSERT : Newsletter n°4
1 octobre 2019
Voir tout

Un volontariat entre dolce vita, solidarité et amitié

« Pendant 9 mois, j’ai vécu une aventure humaine extrêmement forte et intense, à un niveau que jamais je n’aurais pu imaginer. »
Clara revient d’un SVE en Italie pendant lequel nous l’avons accompagnée. A son retour, elle a décidé de poursuivre son engagement à nos côtés avec le Service Civique.

Je n’étais pas vraiment prédestinée pour faire un service volontaire européen, je voulais seulement faire quelque chose d’utile. Un jour, je reçois un mail de Carolina de l’association Vicolocorto qui propose un départ en urgence, à Senigallia en Italie. 

Une semaine plus tard, je commence mon expérience sans savoir vraiment ce que j’allais faire et sans savoir parler un seul mot d’italien.

Bienvenue au centre interculturel « Le Rondini »* une association qui joue le rôle d’après-école pour des enfants de 7 à 14 ans, principalement étrangers. Nous les aidons à faire leurs devoirs, nous proposons des activités culturelles et sportives et nous faisons office de centre d’été durant la période estivale.

Pendant 9 mois, je ne suis pas rentrée en France (uniquement trois jours à Paris pour ma remise de diplôme). J’ai fêté Noël et Pâques ; en Italie avec les volontaires européens et ceux de notre association. Cela a été le meilleur moyen de voir les traditions italiennes à ces périodes fortes en rassemblements familiaux. Heureusement que depuis, mon italien s’est bien amélioré.  Nous avons participé à de nombreux événements ; dès que nous rencontrons des habitants, ils sont toujours chaleureux et reconnaissants de notre engagement au sein de leur ville. J’ai rarement senti une reconnaissance aussi grande que depuis que je suis ici.

Cette expérience m’a donné le courage de faire des choses pour lesquelles je n’avais jamais eu assez de courage. J’ai rêvé pendant des années de faire du théâtre et comme j’aime bien les challenges : j’ai commencé à faire du théâtre en Italie, en italien. Je suis même partie en vacances pendant trois jours toute seule, j’ai rencontré pleins de personnes sur la route ! J’ai vécu ce volontariat comme une vraie opportunité pour visiter l’Italie, entre les grandes villes, les petits villages, la montagne et la mer : je crois que je connais mieux l’Italie que la France. Rien que pour ça, cette expérience est incroyable.

Après 9 mois, je me sens à ma place dans ce pays, que les missions que je réalise sont utiles ; et que les personnes que nous côtoyons sont heureuses de pouvoir compter sur nous et sur notre aide au quotidien. Pendant 9 mois, j’ai vécu une aventure humaine extrêmement forte et intense, à un niveau que jamais je n’aurais pu imaginer. Ça été une parenthèse de ma vie qui m’a permis de comprendre qui j’étais, ce que je voulais dans la vie et surtout ce que je ne veux pas. Je reviens en France, plus épanouie que jamais, avec des milliers de souvenirs, de kilomètres parcourus et de rencontres.

3 mots sur mon volontariat européen : solidarité, découverte, amitié 
Si j’avais un conseil à donner ? FONCEZ !

*Rondini en italien, signifie : hirondelle. Le leitmotiv de l’association : ils accueillent des enfants, les aident à grandir, à s’intégrer et à apprendre et puis un jour, ils prennent leur envol. C’est pour moi, une belle métaphore du service volontaire européen.