ECO-GARDENS
3 juin 2022
Themis
29 mars 2022

Contexte / Ambitions

La récente pandémie et les restrictions ont malheureusement impacté les acteurs du domaine de la jeunesse et leur relation avec les jeunes. Mais surtout, une récente étude (réalisée par le Credoc) a montré que 21% des jeunes entre 15 et 30 ans sont en situation d’isolement en 2020. En 2010, ce chiffre était seulement de 2%. L’isolement des jeunes se traduit entre autre par un manque de communication et d’échange sur leurs préoccupations, leurs besoins et leurs histoires. La surutilisation des outils numériques et la communication virtuelle qui viennent aussi renforcer cette sensation d’isolement. A cela s’ajoute des violences psychologiques comme le harcèlement scolaire ou cyberharcèlement qui peuvent accentuer cette envie d’isolement. Des récentes études montrent que 6% des enfants seraient victimes de harcèlement scolaire (chiffres contestés par plusieurs associations) car les études sur le sujet ne sont pas assez nombreuses. Les chiffres pour le cyberharcèlement seraient bien plus élevés.

 

Le projet Digital Arts Dialogue souhaite répondre à cette problématique :

Comment reconstruire un dialogue entre les jeunes et prévenir - ou résoudre - toute forme de violence (discrimination, harcèlement, racisme etc.) ?

 

Dans DigiArts, la méthode développée se base sur un concept précis ; la justice restaurative. Plus couramment utilisée dans un contexte pénal, cette méthode vise à faire dialoguer victimes et auteurs d’infractions dans le but de comprendre, rétablir le lien social, prévenir la récidive et à terme permettre une reconstruction. Ce processus relativement récent repose sur des valeurs d’inclusion, d’intégration, de respect, d’implication et de responsabilisation. Dans ce projet, l’utilisation de ce concept de justice restaurative et de ses valeurs permettra de trouver des solutions « réparatrices » permettant de recréer un lien - entre jeunes et professionnels – qui prennent vraiment en compte les besoins des jeunes. Il s’agit aussi de combiner ce concept avec l’utilisation de l’art et des outils numériques. Le projet permettra ainsi de transformer les préoccupations, les besoins, les histoires des jeunes en une création artistique sous la forme de vidéos, de photos, de dessins et/ou de tout autre type de supports numériques. Les animateurs apprennent, eux, à aider les jeunes de façon optimale et pédagogique.

Les objectifs principaux du projet sont :

  • Proposer une approche innovante pour favoriser le dialogue avec les jeunes
  • Permettre aux jeunes d’être conseillés et aidés de manière efficace
  • Proposer une montée en compétences des animateurs socioculturels et éducateurs jeunesse via l’utilisation des outils numériques

 

Les outils qui seront développés sont :

  • Un guide méthodologique : il fournira le déroulé détaillé d’une nouvelle approche
  • Une plateforme e-learning : elle va inclure des activités pratiques pour les animateurs ou éducateurs pour apprendre sur cette approche pédagogique d’ouverture au dialogue.
1 août 2022

Digi Arts : Réunion transnationale et formation à venir !

Quoi de neuf pour Digital Arts Dialogue, projet co-financé par l’Union européenne dans le cadre du programme d’Erasmus + […]