Projets du Corps Européen de Solidarité soutenus par Pistes-Solidaires
Débuter 2021 du bon pied en s’engageant à l’étranger !
23 novembre 2020
GOPY : l’e-learning au service de la mobilité
15 février 2021
Voir tout

“Secret Santa Confiné” : un échange anonyme de cadeaux à Pau

Secret Santa Pau Pistes Solidaires ESN Centre Social La Pépinière

Elisa et Ludovica sont actuellement en volontariat à Pau au Centre Social La Pépinière et à l’Université grâce au soutien de Pistes-Solidaires via le Service Civique et le Corps Européen de Solidarité. Cette nouvelle période de confinement a été source d’inspiration pour ces deux colocataires qui ont décidé de mené un projet commun. Elles vous expliquent tout !

Comment une ville pourrait-elle garder le contact entre les habitants pendant une période où le contact physique serait interdit ?

Nous, Elisa et Ludovica, avons trouvé une réponse à cette question, grâce à une union entre l’association étudiante ESN Pau et le centre social La Pépinière. Nous sommes deux volontaires européennes qui ont décidé de franchir les limites de l’isolement pendant le confinement (de façon légale, bien entendu). 

Nous sommes aujourd’hui confrontés à une crise sanitaire qui touche presque toutes les facettes de notre vie, y compris les facettes les plus profondes et les plus intimes, comme la santé mentale. Cela signifie que nous sommes obligés de lutter contre une nouvelle forme de solitude qui ne peut être guérie par la chaleur du toucher.

Nous nous sommes dit qu’en cette période difficile, un cadeau pourrait être un geste d’entraide et que cela pourrait illuminer la journée de tous les participants. La demande était de créer un objet fait maison à échanger en tout anonymat (ou non) avec une autre personne vivant à Pau. Nous avons d’abord récupéré les cadeaux, les avons stockés ensuite pendant quelques jours afin de les désinfecter, puis nous les avons emballés avant de les redistribuer.

 

Pourquoi fait maison ? 

Parce qu’il faut du temps pour fabriquer un cadeau fait maison, et que le temps devient maintenant plus lourd et plus lent. Fabriquer quelque chose avec les mains est une façon de rester actif, d’être créatif et de rester humain quelque part. C’est aussi parce que les objets faits maison racontent toujours une histoire personnelle. Par exemple, un de nos participants a apporté un fragment de ses souvenirs à travers un tas de souvenirs provenant de son voyage en Égypte. De nombreux autres participants ont apporté des livres déjà lus. Nous avons même eu la joie de rencontrer plusieurs parents qui nous ont remerciés de leur avoir donné l’occasion de passer du temps avec leurs enfants et de leur avoir appris l’importance du don et du partage.

Bien que cette idée soit née dans une période très difficile, nous n’avons pas pour autant oublié les autres problèmes qui existent dans le monde. Demander quelque chose de confectionné, et non pas simplement d’acheté, a un but particulier pour l’environnement, et nous avons également décidé d’utiliser du papier recyclé pour l’emballage des cadeaux.

Pourquoi anonyme (ou non) ?

Nous souhaitions offrir aux participants le choix de rester anonymes ou non. Dans le premier cas, ils ont pu préserver leur vie privée tout en donnant quelque chose de personnel, tandis que dans le second, ils ont eu la possibilité de créer un lien avec quelqu’un à une époque où il est impossible de rencontrer de nouvelles personnes, à part à travers un écran. Ceux qui ont préféré la seconde option ont été invités à fournir leurs données personnelles afin d’être contactés par leur partenaire du Secret Santa Confiné . Tous ont été également encouragés à inclure une lettre et une petite explication sur la signification de ce que l’autre personne aurait reçu, même si elle décidait de rester anonyme.

Aussi simple qu’il puisse paraître, ce projet nous a procuré un énorme sentiment d’accomplissement et de joie, rien qu’en voyant les réactions et les messages chaleureux de nos participants. Nous aussi, nous subissons les conséquences de cette crise qui nous fait ressentir un sentiment d’être bloquées, de ne plus avancer dans notre vie. Le fait d’apporter des cadeaux et de voir les portes des uns et des autres s’ouvrir pour nous nous a permis de retrouver le sentiment d’être de nouveau humains.

Elisa & Ludovica